Posted by FUTUR D'ESPOIR | Non classé

Le messager – Genevois

Jeudi 21 avril 2016

CANTON SAINT-JULIEN-EN-GENEVOIS


 

Guillaume Thébault, 17 ans, jardinier bio et… cinéaste épatant !

 

 

Vous avez aimé «  Demain », le documentaire de Cyril Dion et Mélanie Laurent ? Vous adorerez «  Futur d’espoir », un film épatant réalisé par Guillaume Thébault, un lycéen âgé de seulement … 17 printemps !

 

Elève à l’école Steiner, à Genève, ce jeune homme qui habite Malagny s’est lancé dans ne drôle d’aventure l’été dernier. Dans le cadre de son projet pour l’année scolaire, il s’est improvisé cinéaste avec l’idée de réaliser un documentaire qui ne serait pas un énième réquisitoire contre l’agriculture intensive et ses dérives mais plutôt un film montrant la voie d’une agriculture différente, respectueuse de l’environnement et des hommes.

 

Partant de la passion pour le jardinage – bio bien sûr ! – qu’il partage depuis quelques années avec son pote Dimitri, le jeune homme, qui n’avait jamais touché une caméra, s’est improvisé cinéaste avec l’appareil photo reçu à Noël. De Genève à Paris mais aussi et surtout dans la campagne environnante, afin de montrer que ça bouge partout et que les initiatives sont plus nombreuses qu’on ne le pense, il est allé interviewer et filmer une quinzaine de personnes, acteurs locaux ou sommités internationales, qui montrent et démontrent qu’un futur différent est possible pour notre agriculture et notre souveraineté alimentaire.

 

De l’économiste Serge Latouche au disciple de Gandhi Rajagopale Puthan Veetil, en passant par le botaniste Gilles Clément ou le scientifique Gilles-Eric Séralini, sans oublier bien sûr des acteurs locaux comme des maraîchers bio, une gardienne de semences, un enseignant, un agricultures biodynamique, un permaculteur, un conseiller en maraîchage ou une personne qui anime des jardins partagés, Guillaume Thébault a réalisé un film de belle qualité, qui donne la pêche et qui fait réfléchir. Bien écrit, bien rythmé et techniquement très réussi, ce documentaire laisse l’impression d’être réalisé par un cinéaste aguerri, alors qu’il n’est « que » l’œuvre d’un petit gars de 17 ans à la maturité impressionnante.

 

Présenté en avant-première dans le cadre de la Semaine du développement durable à Saint-Julien, le film de Guillaume Thébault sera projeté le jeudi 28 avril à 20h30 à la salle du Savoie (à côté du cinéma Rouge & Noir).

 

Dominique Ernst

 

http://www.lemessager.fr/genevois/viry-guillaume-thebault-17-ans-jardinier-bio-et-ia928b932n160714

 

 

Capture d’écran 2016-04-21 à 18.28.08

You can leave a response, or trackback from own site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *